Philippe Laurent : 7 marathons en 7 jours

Philippe Laurent

PortraitsPhilippeLaurent.
Né le 26 mars 1966 à Tours, archiviste de profession, je suis touché en 1996 par une sclérose en plaques (SEP), une maladie du système nerveux central, qui stoppe le cours normal de ma vie.
Tout a basculé très vite. De jour en jour, la SEP vous grignote et vous laisse des séquelles irréversibles. Je me suis vite retrouvé avec une canne, avec des problèmes urinaires et de graves déséquilibres.
Diminué physiquement et moralement par la maladie, j’ai dû composer avec elle.
Confronté à un environnement devenu hostile, l’inaccessibilité devient un handicap aussi. Devant les difficultés que j’ai rencontrées (et que je rencontre encore), j’ai décidé de rédiger le Pacte des Mobilités.
Pour donner corps à ma lutte pour l’accessibilité, je me lance des défis, avec toutes les conséquences que cela peut entraîner sur ma maladie.
Suivi par des kinés depuis plus de dix ans, avec un travail acharné, je peux réussir mes challenges, mais le prix à payer est souvent important.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s