Championnats d’Indre-et-Loire de cross-country : Legout de l’émotion

Avec le sourire, puis des larmes, Jérémy Legout a reconquis le titre départemental, dimanche, au parc tourangeau de la Cousinerie.

Les championnats de cross-country ont été un grand succès, dimanche, et ont vu de beaux vainqueurs avec un Legout émouvant et une Mitard impériale.

RÉSULTATS

PHOTOS

Le pari est réussi et la fête fut belle. Tout le monde est unanime, car c’est un beau site et une belle réussite. Alain Jahan, le président du comité départemental d’athlétisme, était heureux à l’issue des championnats d’Indre-et-Loire de cross-country, organisés dimanche, à Tours-Nord. Les 741 arrivants des différentes courses y ont, en effet, trouvé leur compte sur un parcours roulant, mais sélectif, avec beaucoup de relances et un terrain lourd.

La compétition a donc vu s’affronter le gratin des coureurs d’Indre-et-Loire (à quelques exceptions près) dans les meilleures conditions. La journée commençait fort avec les masters et la domination sans contestation de Benoît Holzerny (Free Run/A3T), qui s’est détaché progressivement en gérant sa course à sa main, malgré la bonne forme d’Anthony Carré (RSSC). Le Saint-Cyrien réussissait une belle prestation en terminant à trente-trois secondes du vainqueur, qui peut ambitionner un top 10 aux prochains championnats de France. Sur la troisième marche du podium, on retrouve Olivier Gauthier (JR 37), malgré le retour de Rachid Hamadoui (A3T) en fin de course. Un podium finalement identique à l’an passé.

Mitard se joue des juniors garçons Par équipes, les masters de l’A3T s’imposent largement et seront à suivre lors des prochaines échéances, tout comme l’équipe féminine tourangelle seniors qui a aussi fait forte impression, avec six athlètes dans les sept premières, emmenée par Alice Mitard. L’internationale espoir a fait cavalier seul comme c’était attendu. Elle s’est aussi permis le luxe de tenir la dragée haute aux juniors garçons partageant la même course. Ses véritables objectifs sont ailleurs, mais sa présence et sa victoire ont fait du bien à l’épreuve. Pour la deuxième place, Noémie Jamois (A3T) a tenu son rang toute la course, alors que la troisième était très disputée. Pascaline Rousseau, longtemps prétendante au podium, s’est fait reprendre sur la fin par Sophie Le Béherec, qui a été prudente en début de course. Elle fait coup double en s’emparant du bronze au scratch et du titre en masters femmes.

La course espoirs-seniors hommes était pleine de promesses, mais le forfait de dernière minute de Maxime Perrineau (JR 37) laissait la voie libre aux athlètes de Free Run/A3T. A l’issue de la première petite boucle, après 1,5 km de course, un groupe de tête était emmené par Jérémy Legout, Ahmat Abdou-Daoud, Charles-Henri et Louis Barreau, Fabien Pondaven, Baptiste Depril-Dupré, tous de Free Run/A3T, ainsi que les Jocondiens Théo Lapouge et Rémy Guérineau. Mais rapidement, le train imposé par Legout allait faire exploser le groupe. Le Tourangeau ne laissait le soin à personne de faire le travail et, derrière, ses adversaires se résignaient aux places d’honneur.
Seul son coéquipier Abdou-Daoud parvenait à rester dans sa foulée jusqu’à l’amorce du dernier tour, alors que Théo Lapouge (JR 37) assurait la troisième place en ayant fait l’écart sur le reste des prétendants. Troisième des départementaux 2018, Jérémy Legout s’envolait dans les deux derniers kilomètres et retrouvait un titre qu’il n’avait plus décroché depuis 2011. Une belle victoire, pleine d’émotions pour le Tourangeau, dont les larmes à l’arrivée faisaient honneur à ses sacrifices et au soutien indéfectible de sa famille pour réaliser une si belle carrière.

Source : La NR

Championnats d’Indre-et-Loire de cross-country : les réactions

Alice Mitard : « Les garçons ont bien joué le jeu, on a relancé ensemble et on a fait la course intelligemment. C’était cool ! » A sa droite, le champion junior Thomas Boundaoui.

La Tourangelle a commencé sa préparation pour les championnats de France à Tours, dimanche après-midi. Sa réaction à chaud après son titre, ainsi que celles d’autres lauréats.

Alice Mitard (1re senior et espoir) : « Je n’avais pas remis le dossard depuis un mois. Ça fait du bien de se remettre dans le bain et d’avoir quelque chose entre les entraînements, car à la fin, c’est un peu ennuyant de s’entraîner uniquement. Début janvier, c’est jamais évident, car ce n’est pas tout de suite qu’on veut avoir la forme. Mais pour la recherche de sensations, ces départementaux de cross sont importants. L’objectif, clairement, c’est de faire le maximum lors de chaque championnat et aux France. J’ai envie de remonter sur la boîte (elle est championne de France en titre chez les espoirs), mais on verra ma forme au fur et à mesure de la saison pour peaufiner les objectifs. »
Jérémy Legout (1er senior) : « Je ne m’attendais pas à ce titre, mon huitième de champion de cross en Indre-et-Loire, car je connais bien Ahmat (Abdou-Daoud, également de l’A3T), qui finit deuxième. C’est un grand athlète, qui a déjà fait quinzième sur des France. Même s’il est un peu moins en forme actuellement, je le voyais au-dessus. Je suis ému, car c’est ma dernière course (de cross au niveau départemental) en tant que senior. En effet, je vais passer vétéran la saison prochaine. Ce titre, je ne pourrai donc plus le remporter… C’est aussi beaucoup d’efforts pour en arriver là. Je n’avais pas gagné ce titre depuis quelques années, même si j’avais fait des podiums. »
Lucie Bouijoux (1re cadette) : « C’est mon premier titre, après une troisième place l’an dernier. J’avais un peu peur avant le départ, à cause de courbatures à un mollet, mais c’est passé durant la course. Et j’ai réussi à m’accrocher au rythme des garçons (les minimes qui couraient en même temps). Maintenant, mon objectif est d’aller aux France. »
Youenn Descarsin (1er cadet) : « J’ai commencé le cross il y a un an et demi. Avant, je pratiquais le handball, un sport au sein duquel il faut beaucoup courir et j’ai constaté que j’étais l’un des moins fatigués à la fin des matchs. J’ai alors fait du cross avec l’UNSS, puis on m’a conseillé le Joué Running 37. Depuis, j’ai beaucoup progressé avec ce club. Je ne m’attendais pas à ce titre. C’était une course difficile et j’ai rapidement eu un point de côté. Mais quand j’ai vu que Kevin (Gahery-Bujon, du même club) n’arrivait pas à me suivre, alors qu’il me bat souvent d’habitude, ça m’a donné le mental pour tenir jusqu’au bout. »
Laure Toullier (1re junior, mais non championne, car sans licence) : « Avant, j’étais à l’A3T, mais avec mes études d’ingénieure en Suisse, je n’ai plus le temps de m’entraîner suffisamment et donc de m’inscrire dans un club. Mais j’essaye de courir une fois par semaine, sur un parcours avec pas mal de cotes, et ce foncier m’a permis de faire la différence ce dimanche. »
Théo Lapouge (1er espoir) : « C’est ma première expérience sur un cross long. Cela allait vite d’autant que je manque de caisse, car j’ai une préparation cross court mais ça m’a permis de me jauger dans une course avec une belle densité. »
Benoît Holzerny (1er master homme) : « Un bon test ! Il y a encore du temps jusqu’à la mi-mars pour les France, mais ce beau cross, sans temps mort, permet de se mettre en rythme et de retrouver les copains. L’objectif maintenant est de monter en puissance lors des prochains championnats. Aux France, notre groupe (A3T) espère faire mieux que sa sixième place de l’an dernier. On a potentiellement une meilleure équipe, mais il faut qu’on arrive dans deux mois au top de notre forme, c’est ça le plus dur. »
Sophie Le Béherec (1re master femme) : « Je ne suis pas une spécialiste de cross, mais ça permet de se “ réveiller ”. On a fait une bonne partie de la course avec Francesca (Le Bec) et puis je l’ai décrochée et je suis allée chercher Pascaline (Rousseau) sur la fin. Je suis donc satisfaite de cette troisième place au scratch. Je vais faire toute la saison de cross sans pression et sans me fixer trop d’objectifs. »

Source : LA NR

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s