Corrida du Noble Joué: De l’ombre à la Lumière

Lyon a eu sa fête des lumières il y a peu, c’était donc au tour d’Esvres-sur-Indre de célébrer la sienne au travers d’une course à pied organisée à l’occasion du Téléthon : La Corrida du Noble Joué!
L’association des Foulées du Noble Joué, FNJ pour les intimes, a mis les petits plats dans les grands pour cette seconde édition. Un parcours de 2,4km à faire au choix 2,3 ou 4 fois durant la course, soit une distance de 5km à 10km environ. Chacun avait donc la possibilité de courir selon son envie ou sa forme.
Une certaine effervescence animait l’avant course, les joyeux lurons de Ready2Run étaient présents, ce qui amena une excitation, certes maitrisée, mais palpable, chez certaines personnes…

Il fallait montrer Pat’ blanche pour être sur la photo…

Bref, attendons de voir leur vidéo pour se faire une idée plus précise de ce qu’est la course à pied de haut niveau…
De mon côté, j’étais là en spectateur. Par chance, j’ai croisé le futur vainqueur des 4 boucles. Sympathique et accessible, il m’a livré avant course les secrets de sa réussite, mais chutttt, je n’ai pas le droit d’en parler 😉

La ville est illuminée, les décorations de Noël embellissant chacune de vos œillades. Les points lumineux provoqués par les frontales transpercent vos pupilles et ce déferlement de lumières s’amoncèle dans mes yeux ébahis…Ok, j’exagère un peu mais c’est quand même beau toutes ces lumières dans la nuit.

Des gouttes de lumières perlent dans les arbres
Les cloches sont-elles en feu?

Le départ est proche, et je rencontre les bénévoles qui allument les dernières bougies disposées sur les marches de la gloire (enfin celle d’un soirée). Toujours souriants et aimables, je constate une fois de plus que sans cette vie associative, cette générosité, les « petites » courses comme celle de ce soir ne verraient pas le jour (bon en même temps elle est de nuit 😂🤣). On est bien loin de la mondialisation…

Suit le chemin qui t’emmène vers la lumière…

Les participants sont entassés sur la ligne de départ lorsque le speaker les appelle à faire clignoter leurs frontales…magique (voir la vidéo). Le compte à rebours retenti et c’est parti!

Que la lumière soit!

Du départ, j’accède facilement à divers endroits du parcours. Le classement est facile à suivre lors du premier tour, mais à peine les derniers franchissent la ligne que les premiers les dépassent déjà. Par la suite, j’ai abandonné l’idée de savoir qui gagne puisque même certains coureurs ne savent pas s’ils vont faire 2,3 ou 4 boucles. Je navigue donc au gré de mes envies pour capter les recoins du parcours où l’ombre et la lumière se succèdent, se confondent.

De l’ombre…
…à la lumière.

Chacun mène sa barque à son rythme. Les Ready2Run ont bénéficié en tant que coureurs d’élites d’un ravitaillement privilégié. On découvre ainsi leur amour pour les animaux. Vêtus de leurs t-shirt Vegan Runner « J’avale les kilomètres, pas les animaux », ils ont posté leur ravito au pied du cabinet vétérinaire local, au cas où ils auraient un mal de chien à finir, peut-être…

De quoi surmonter l’épreuve!
Défendre la cause animale c’est leur dada!

Hélas, ils se pensaient seuls dans l’élite…d’autres coureurs aux origines probablement kényanes en ont profité pour faire le plein d’énergie et peut-être leur piquer quelques places sur la ligne d’arrivée!

Le bénévole : complice ou fautif? 🤣 🤣 🤣

Les concurrents franchissent tour à tour la ligne d’arrivée, à gauche pour s’arrêter, à droite pour continuer

Les bénévoles toujours aussi impliqués

Enfin, les derniers concurrents entament leur 4ème et dernier tour, alors que Louis Barreau est déjà dans le debriefing avec Eric Navarre (correspondant La NR) et Dominique Jeanneau (président CDR37)

Une discussion sereine

Le voilà! La légende du running du 37 franchit la ligne : Jean Coxo. Qui ne connaît pas ce coureur qui a fait les championnats de France du 100km?

Jean Coxo, inusable!

Alors que vaut cette formule de la distance libre? En tant que spectateur il m’est difficile d’apprécier la juste valeur de la course car on ne sait pas qui fait quoi et il est délicat de suivre correctement la course. Les coureurs ont eu l’air d’apprécier, et le fait que le parcours nécessite un éclairage d’appoint n’y est pas étranger.
Ce qui est sur, c’est que tout le monde s’est rassemblé autour du copieux ravitaillement d’après course, où la encore les bénévoles marquaient de leur emprunte cette soirée réussie.

Un ravitaillement apprécié

En somme, une belle soirée de running en Indre et Loire. Convivialité et partage étaient au rendez-vous, saupoudré d’une bonne humeur contagieuse.

Retrouvez toutes les photos de la courses ICI.

J’ai réalisé une petite vidéo en même temps que je faisais les photos, du coup elle est juste là pour vous faire partager l’ambiance de la course.

VOIR LA VIDÉO

Au fait, pourquoi Respire Run? C’est simple : respires un bon coup et cours, et tout ira mieux! 😜

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s