Attaque GARMIN: Garmin aurait payé ses rançonneurs pour redémarrer ses services, avec le témoignage d’un utilisateur dépité!!

« J’ai peur et je ne sors plus de chez moi » telles sont les premières paroles exprimées par un utilisateur quotidien d’une montre connectée Garmin. Le témoignage est poignant, le mots glaçants et sans aucune pitié contre le géant Américain du GPS.
Steph (c’est un pseudo, il a préféré rester anonyme par peur de représailles), revient de son entrainement et s’apprête à consulter les statistiques de sa séance sur son smartphone. Sa soirée va devenir un cauchemar.
Nous sommes le jeudi 23 juillet 2020, il est 20h03.
Alors que les gouttes de sueur perlent encore sur son échine, Steph prend vite conscience que quelque chose ne tourne pas rond. L’application n’en fini pas de charger alors qu’au même moment sa montre lui indique que la synchronisation est terminée.
Il confie alors: « J’ai vite compris qu’on y était, qu’à force de tout mettre dans le cloud sur des serveurs à l’autre bout du monde on finirai bien un jour par tout perdre. Le plus dur pour moi à cet instant était tout de même l’impossibilité d’analyser ma séance. Combien de fois avais-je posé le pied au sol, quel avait été mon temps de contact, ma longueur de foulée…de penser que toutes ces données aller disparaitre et être récupérées par des inconnus aux intentions peu louables. Oui, à ce moment précis, j’ai pris peur.« 
Et ce n’est pas fini.


La nuit va être courte. Steph essaie durant de longues heures d’accéder à Garmin Connect, en vain. Cet athlète de haut niveau comprend qu’il a tout perdu. Sa nouvelle méthode d’entrainement révolutionnaire devait lui permettre d’aborder les JO de Tokyo avec sérénité. Mais toutes ces séances, ses plans d’entrainements, sa qualité de sommeil, son nombre d’étages gravis, bref, toute sa vie de sportif venait de disparaitre.
Il comprend l’ampleur de l’attaque dont a été victime Garmin…non pas une attaque, mais une cyberattaque!!
Et des soupçons s’éveillent en lui: « A mon avis c’est un coup des Russes! Je me savais surveillé par certaines nations, mais je ne pensais pas que cela irait aussi loin. J’avais la sensation d’être suivi lors de mes sorties, comme une sorte de présence dans mon dos, mais je n’avais pas de preuve et c’était difficile pour moi d’en parler à quelqu’un. »
Pour lui, la conclusion est simple: « Je pense que des gens malveillants ont d’abord envoyé des individus qui avaient pour but d’espionner mes séances, mais sans succès. Ensuite, ils ont probablement essayé de me suivre via le Garmin Live Track, mais j’utilise toujours un brouilleur quand je fais des séances sensibles à très haute intensité (des allures à moins de 5′ au km!!!). De ce fait, il ne leur restait plus qu’une solution: s’emparer de mes données en procédant à une cyberattaque contre Garmin »
Il en sait trop, et il a peur pour sa vie. Alors qu’il sait ses données entre les mains de dangereuses personnes, voire d’athlètes de l’est sans scrupules, il ne veut plus sortir car toutes ces traces leur permettent de connaitre tous ses lieux d’entrainement, ses habitudes.
Bizarrement, c’est la première fois qu’il se sent fiché.
Il en veut à Garmin: « Ils m’ont abandonné! J’ai leur ai tout donné: mes allures, ma FC, combien de fois je me tourne dans le lit la nuit… et j’ai même payé pour ça (il parle de sa montre connectée) et aujourd’hui je n’ai plus rien, même plus le courage de me connecter par peur de ce que je vais découvrir ».
Il se souvient alors du bon vieux temps, lorsque Garmin proposait encore son logiciel Garmin Training Center, un bon vieux logiciel à installer sur son PC, qui fonctionnait parfaitement et qui ne nécessitait pas de connexion internet, où seul lui y avait accès…(ah oui, c’est un problème ça…)
Et de conclure:« C’est vrai qu’une fois la montre achetée tout le reste est gratuit, l’application, les analyses, c’est disponible sur pc, smartphone, tablette…mais au final j’en reviens à penser que…. QUAND C’EST GRATUIT C’EST TOI LE PRODUIT!!! »

Le témoignage complet est à retrouver demain en version papier dans le journal l’EQUIPE, et dès ce soir en version numérique sur le site.

Pour l’actualité concernant l’évolution de cette cyberattaque contre Garmin, c’est à lire ci-dessous.

Le communiqué officiel sur le site Garmin:
« Garmin Ltd. a été victime d’une cyberattaque qui a chiffré certains de nos systèmes le 23 juillet 2020. En conséquence, bon nombre de nos services en ligne ont été interrompus, notamment les fonctions du site Web, le support client, les applications destinées aux clients et les communications de l’entreprise. Nous avons immédiatement commencé à évaluer la nature de l’attaque et avons entamé la restauration.

Nous n’avons aucune raison de penser que des données client, y compris les informations de paiement de Garmin Pay, ont été consultées, perdues ou volées. En outre, la fonctionnalité des produits Garmin n’a pas été affectée, à l’exception de la possibilité d’accéder aux services en ligne. Les systèmes concernés sont en cours de restauration et nous prévoyons de revenir à un fonctionnement normal au cours des prochains jours.

À mesure que nos systèmes concernés sont restaurés, nous prévoyons des retards dans le traitement de l’arriéré d’informations. Nous sommes reconnaissants de la patience et de la compréhension de nos utilisateurs lors de cet incident et nous sommes impatients de continuer à fournir le service client et le support exceptionnels qui constituent notre marque de fabrique. »

ET LES DÉTAILS D’UNE ÉVENTUELLE RANÇON

2 commentaires sur « Attaque GARMIN: Garmin aurait payé ses rançonneurs pour redémarrer ses services, avec le témoignage d’un utilisateur dépité!! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s