VIDÉO TEST: Stryd, le capteur le plus précis du monde? (MAJ du 01/02/21)

VOIR LA VIDÉO

MISE A JOUR DU 15/03/2021

Le Styd utilisé pour mes tests est la version sans le capteur pour le vent, soit le modèle 12, micrologiciel 1.2.0 et logiciel 3. J’ai plusieurs retours récents qui me font état d’un manque de précision flagrant des derniers modèles avec le capteur de vent, avec des tours de piste qui donnent des résultats irréguliers (410m 440m…), malgré un bon paramétrage de la montre. Bref, Stryd a-t-il changé ses algorithmes au point que les mesures ne soient plus fiables?
Des derniers commentaires reçus il semble que le problème ne soit toujours pas résolu chez Stryd, et mon message à leur service n’a toujours pas trouvé réponse. Je déconseille donc d’acheter la dernière version du capteur et d’opter pour un achat en occasion d’une ancienne version en attendant une éventuelle mise à jour ou une nouvelle version.

PRÉAMBULE : ceci n’est pas un test proprement dit mais plutôt un compte rendu d’utilisation. Cela fait plusieurs mois que j’utilise le Stryd, j’ai donc pu le tester sur des parcours que j’effectuais auparavant avec une montre GPS, et cela sur plusieurs séances, car si les montres GPS sont parfois capricieuses (la vérité d’un jour n’est pas celle du lendemain…), le Stryd reste imperturbable!
Pour découvrir le Stryd, son fonctionnement et son test complet je vous renvoie vers le site de NAKAN : Test du STRYD (en français).
Liste des montres compatibles : Stryd Watch Compatibility

Le Stryd est composé d’une multitude de capteurs, mais d’aucune puce GPS

PRÉSENTATION RAPIDE : à la base le Stryd a été développé en tant que capteur de puissance pour la course à pied, partie que je n’aborde pas dans ce test. Ce footpod est composé d’une multitude de capteurs : accéléromètre, inclinomètre, altimètre, baromètre altimétrique afin d’analyser avec précision le mouvement de votre pied. Il n’est donc pas équipé de puce GPS, et c’est un point important car il faut bien faire la différence entre la mesure de distance calculée par le capteur et la trace GPS que votre montre aura enregistrée. Vous pouvez d’ailleurs utiliser le Stryd en désactivant le GPS de votre montre (dans ce cas vous n’aurez pas de trace).
Autrement dit, et vous le comprendrez avec mon test sur piste, la trace GPS que vous obtenez avec votre montre est dissociée de la mesure enregistrée par le capteur, gardez toujours cet élément à l’esprit.

Le Stryd s’attache très simplement sur les lacets

MODE D’EMPLOI : il n’y a plus simple d’utilisation! Lorsque vous recevez le Stryd, il faut le charger, le fixer à sa chaussure et l’associer à votre montre…et c’est tout! Il n’y a aucun calibrage à faire, il est fonctionnel de suite.Enfin, vous devez quand même paramétrer 2-3 trucs sur la montre ou le téléphone.
Il faut télécharger l’application Stryd sur votre smartphone, cela permet de faire les mises à jours et de faire certains réglages. Sur votre montre…et bien cela dépend de votre montre. Par exemple chez Garmin il faut obligatoirement un modèle qui prend en charge CONNECT IQ afin d’y installer l’application STRYD (la plupart des modèles depuis la 230 le font).
La dernière étape est le paramétrage. Il faut simplement se rendre dans les menus du capteur et choisir si l’on veut que les mesures de vitesse et de distance soit effectuées par la montre (ou smartphone) ou par le Stryd. Je choisis donc l’option « Toujours » pour la Vitesse et la Distance, ce qui fait que vous pouvez laisser le GPS de votre montre activé et obtenir ainsi la trace de votre parcours, mais les mesures prises en compte seront celles du capteur.
Dernière chose, il faut désactiver l’étalonnage automatique et conserver le facteur sur 100, c’est le réglage par défaut du Stryd.

Le STRYD, pour qui? pour quoi? Le principal problème avec les montre GPS est la fiabilité de la mesure, et surtout la constance d’un jour à l’autre en fonction de la météo. De la même manière, courir en sous bois donne des allures fantaisistes et je ne parle pas des tours sur piste. Ce qui au final est paradoxal puisqu’on achète une montre pour avoir ces données. Et peu importe la gamme de prix, le problème est le même pour toutes les montres…et j’en ai testé des montres!!! Et le pire c’est que le leader mondial Garmin est peut-être celui qui offre le moins de précision, notamment sur la gamme Fenix. D’ailleurs, Garmin vient d’apporter un changement important sur ses derniers modèles comme la 945 avec un changement de puce GPS en provenance de chez Sony, annoncé moins énergivore et plus précis, reste à trouver le bon algorithme.
Tout l’intérêt du Stryd réside alors dans le fait que justement il n’utilise pas de puce GPS. Et le pire c’est qu’il n’est pas vendu pour ça puisque c’est avant tout un capteur de puissance! Mais tous ceux qui l’on testé avant moi on remarqué son incroyable précision, ce qui a attisé ma curiosité de geek 🙂
Le Stryd s’adresse donc à ceux qui recherche un outil de précision pour la course à pied et il est particulièrement intéressant pour les personnes courant en sous-bois, ville et conditions difficiles. Pour la puissance, c’est peut-être une piste pour l’avenir puisque c’est devenu une règle pour le cyclisme, je m’attarderai sur ce point prochainement, en attendant vous pouvez vous rendre sur le site de NAKAN.CH qui traite de la puissance.

LE TEST et LES MESURES : place aux chiffres! J’ai donc testé le Stryd sur 3 parcours différents : sur piste, en forêt et au lac de Tours.

LA PISTE

Je me suis rendu sur le stade de Grandmont et celle de Chambray pour y faire quelques tours.

Les mesures sur piste

La Séance 1 (colonne S1, données garmin Connect), j’ai effectué 5 tours de piste successifs sur la ligne 1 en appuyant sur lap à chaque passage sur la ligne de départ et le résultat est bluffant : 0.40 à chaque tour. D’ailleurs sur le site de Stryd (Power Center) va encore plus loin, la précision est donnée au mètre (colonne Données Stryd en noir à droite), soit 2002m pour 5 tours! Sur les 2 dernières lignes de la colonne S1, je me suis mis sur la ligne numéro 8, où la mesure officielle est de 453,03m. Là encore, c’est ultra précis.
La Séance 2 (colonne S2), j’ai recommencé par la piste de Tours, mais j’ai vite compris que je perdais mon temps puisque les mesures étaient toujours aussi bonnes (3 premières lignes). J’ai vite couru sur la piste de Chambray où je fais parfois mes séances de 400m. J’ai d’ailleurs toujours eu un doute sur la vraie longueur du tour de piste puisque la piste est en falun rouge, sans ligne et autour d’un terrain de foot. Deux tours et basta, je reviendrais…je l’aurais un jour, je l’aurais!!

Tour de Piste à Chambray

Rebelote! Comme j’avais une séance de 400m à faire, j’en ai profité pour comparer les données d’une séance antérieure effectuée avec la même montre, mais avec le GPS seul sans le capteur.
Colonne de gauche : la montre avec le GPS seul.
Colonne de droite : la montre associé au Stryd.
Les chiffres parlent d’eux mêmes : non seulement l’écart est important mais la constance du capteur Stryd est incroyable : 3203m pour 8 tours pour 3200m officiel.
Alors oui les GPS n’aiment pas la piste et c’est probablement le pire endroit pour eux, mais quand même.

LA FORÊT

Petite sortie sur un parcours situé en sous bois qui me sert de support pour m’entrainer. Un point de départ fixe et un point d’arrivée fixe, le chrono varie, pas la distance. Comme je l’ai déjà souligné, le capteur GPS est pris à défaut lorsque les conditions deviennent difficiles et quand il y a des obstacles ou des interférences entre la montre et les satellites. Le signal est perturbé ce qui a 2 conséquences principales : la mesure perd en fiabilité et le calcul de l’allure instantanée est faux. Avec le Stryd pas de GPS donc pas de problème.
Selon les conditions, les mesures de la montre Garmin vont de 0,87km à 0,93km. Pour le Stryd, c’est 0,93km ou 0,94km, et pour être précis de 0,932m à 0,936m, la mesure étant arrondie à la dizaine la plus proche. Le tout mesuré sur 5 séances (2 chez Garmin et 3 chez Stryd)
Avec tous ses capteurs, le Stryd s’en sort aussi bien que sur piste, malgré le dénivelé.

Parcours en sous bois – 30m de dénivelé

LE LAC DE TOURS

Enfin des bonnes conditions pour le GPS! Un terrain dégagé qui permet d’avoir un bon signal constant. Ici, j’ai surtout remarqué des écarts entre les montres, la TomTom Runner me donnant une variante assez forte (de 2,28km à 2,36km), chez Garmin cela oscille entre 2,32km à 2,36km.
Sur ma Fenix 5S Plus, cela stagne à 2,33km -2,34km.
Avec le Stryd, je suis à 2326m – 2323m – 2327m.
Toutes les mesures ont été faites à des dates différentes.

CONCLUSION : Le Stryd est incroyablement précis et vous trouverez sur internet d’autres tests qui le confirme. Si les montres GPS font pour la plupart un excellent boulot, le Stryd s’approche de la perfection en terme de précision et ce quelques soient les conditions. Léger, facile d’utilisation, il ne sera pas utile à tout le monde mais démontre qu’à l’heure actuelle il est possible d’offrir au coureur un outil précis pour l’entrainement, uniquement basés sur des capteurs et des algorithmes, un peu comme le fait le Google Pixel 3 pour la photo avec un seul capteur arrière.
Initialement vendu comme capteur de puissance, je vais donc baser mon entrainement pour le prochain marathon de Tours sur les données de puissance du Stryd, ce qui fera l’objet d’un autre article. Qui sait, peut-être vais-je passer sous la barre des 2 heures…

NB : je n’ai aucun lien commercial avec Stryd, j’ai acheté mon exemplaire directement sur leur site.

POUR ALLER PLUS LOIN : ci-dessous le tableau comparatif concernant la précision des montres GPS et footpods sortis sur le marché depuis plusieurs années. Article complet disponible sur Fellrnr.

MISE A JOUR du 14/05/2020: L’allure affichée par le Stryd

Le stryd est effectivement ce qu’il y a de plus précis actuellement sur le marché pour la mesure de la distance. Mais ce qui m’a avant tout intéressé c’est aussi le lissage des allures lorsque je cours en sous bois. Sans le Stryd c’est les allures on tendance à être très inexactes dès lors que le signal GPS est faible. Avec, les allures affichées correspondent à l’allure réelle.

En ce qui concerne la fluctuation des allures, et bien c’est très stable avec le Stryd. Voici mon expérience avec une montre Garmin.

Contrairement à certains modèles compatibles comme les Polar Vantage ou autres Suunto où le Stryd sera nativement associé à la montre, sur une montre Garmin il faut installer l’appli IQ Stryd pour profiter de toutes les données, notamment la puissance. Autre point, sur ma Garmin j’ai installé une appli pour personnaliser mon écran de données principal (HMs DIY) et j’ai bien entendu dans ces données l’allure de course. Dans les paramètres je peux choisir un lissage sur 3″, 5″ ou 10″, et c’est indépendant des données Garmin. J’ai choisi 3″ car c’est un bon équilibre par rapport à une allure instantanée mais trop variable. Quand je change d’écran pour passer sur un affichage d’origine Garmin, celui-ci procède à un lissage par incrément de  5″, et non par un lissage sur 3″,5″ ou 10″.

Exemple: je cours à une allure de  5’02 »: sur mon écran de données personnalisé cela m’affichera 5’02 » alors que l’écran Garmin m’affichera 5’00 ». Si je cours à 5’03 » cela m’affichera 5’03 » sur mon écran personnalisé et 5’05 » sur l’écran garmin.

Dans tous les cas, la mesure est faite par le stryd et l’allure moyenne reste la même dans les 2 cas, c’est juste un manière différente d’afficher les données.

Dans tous les cas je n’envisage pas de me séparer de ce capteur car pour courir régulièrement en sous bois avec du dénivelé, j’avais très souvent des différences de distance sur un même parcours avec toutes mes montres gps alors qu’avec le Stryd c’est non seulement précis mais les allures affichées sont exactes.

D’ailleurs à ce sujet je mets en ligne le lien de Stryd concernant la compatibilité des montres, car si certaines permettent d’utiliser 100% des fonctions du capteur, d’autres ne le font que partiellement et rendent pour le coup l’utilisation du stryd moins intéressante.

MONTRES COMPATIBLES AVEC LE STRYD

MISE A JOUR du 17/12/2020: L’allure affichée par le Stryd

Ci-dessous les tableaux comparatifs que vous avez vu dans la vidéo.

Piste de Chambray
Piste de Tours
Lac de Tours
Parcours du bois

NB: Le test a été réalisé avec la version du Stryd (mars 2019) qui ne prend pas en compte la force du vent, donc je ne sais pas si les modifications sur la nouvelle version ont un impact sur sa précision.

Mise à jour du 22 janvier 2021

Je me suis à amusé à mesurer un parcours officiel labellisé FFA de 5KM. Je me suis donc rendu au départ de ce parcours pour le mesurer dans les 2 sens.
A l’aller, j’ai couru au milieu de la route du début à la fin en marquant une pause à chaque kilomètre.
Au retour, j’ai couru librement sans trajectoire définie. Et voici les résultats.

La distance mesurée à l’aller est de 5,00km et de 5,01km au retour.

Mise à jour du 28/01/2021

Suite au commentaire de Thibault qui a trouvé une astuce pour afficher la distance au mètre près avec le GPS Garmin (voir plus bas), je publie donc une séance sur piste de 12x400m réalisé en 2019. Les distances mesurées le sont avec le GPS de la montre.

Bref, on constate que même au mètre près cela reste bien loin de la réalité.

Comment faire pour afficher la distance au mètre près? Il suffit de modifier l’activité course en activité course à pied sur piste. Cela fonctionne avec tout type de distance à partir du moment où le tour est manuel, c’est non programmé. Merci Thibault!

74 réflexions sur “VIDÉO TEST: Stryd, le capteur le plus précis du monde? (MAJ du 01/02/21)

  1. Je voudrais un petite précision sur ce Stryd.
    Ne faisant que de la marche, et non de la course à pied, pensez-vous que ce Stryd garde sa précision ?
    Si oui, aurais-je la même distance (sur un même parcours) en marchant vite, comme en marchant plus doucement, donc avec des pas
    moins rapides et plus courts ?
    Merci d’avance et bien à vous !

    J’aime

    1. Bonjour, j’ai le stryd depuis bientôt 6 mois et quelques soient les allures il est toujours aussi précis. Il n’y a donc pas de raison que cela change pour la marche, et ce même en changeant d’allure. De plus vous pouvez l’utiliser directement avec votre smartphone. N’hésitez pas, il sera bien plus précis que toutes les montres GPS actuelles!

      J’aime

    2. Bonjour, idem pour moi. Je suis obligé de deconnecter le gps de ma garmin 245 ( alors qu en principe ca ne devrait pas etre necessaire) . Les differences sont enormes! Entre 20 et 30 sec au kilo. Merci pour la video, et tres content d avoir investit.

      J’aime

  2. Bonjour,
    Merci pour cet article très détaillé. J’aurais 2 questions.
    1/ Au début de l’article vous montrez deux traces GPS autour du stade. A gauche, une trace de mauvaise qualité et à droite une trace parfaite. Mais le stryd n’a pas de GPS ? Donc d’où vient cette trace parfaite ?
    2/ Quand on enregistre une course une fois terminée. La trace vient forcément du GPS. Mais la distance enregistrée est-elle celle de Stryd ? Je suppose que non car seul le GPS est capable d’insérer des coordonnées dans le fichier trace ?
    Merci.

    J’aime

    1. Bonsoir, merci pour votre commentaire. Concernant les traces c’est du au hasard du GPS, mais elles proviennent du GPS de la montre.
      Le stryd n’a effectivement pas de GPS, mais une multitude de capteurs dont un accéléromètre qui mesure la distance. Et c’est bien la mesure de celui ci qui est pris en compte dans la distance de votre sortie.
      Il faut donc bien différencier la trace affichée sur l’application et la distance mesurée.
      En fait le choix se fait une fois le stryd apparié avec le montre. Il faut rentrer dans les paramètres du capteur et définir l’accéléromètre du Stryd par défaut pour la mesure de la distance.
      Ainsi c’est la mesure faite par le Stryd qui sera affichée en résumé de votre séance et non celle du GPS de la montre, d’où cette différence entre la trace et le mesure réelle.
      Le stryd est impressionnant de précision.
      Je compte d’ailleurs bientôt faire une vidéo pour montrer sa précision sur piste, en sous bois et dans le traitement des allures affichées.
      Croyez moi je fais souvent les mêmes parcours et j’ai toujours les mêmes résultats.
      Sportivement.
      Stephane

      J’aime

  3. Bonjour,
    J’ai acheté le Stryd pour ma Garmin vivoactive 3. Il faut savoir que sur cette montre, pour qu’elle prenne en compte l’allure et la distance, on est obligé de désactiver le GPS. Évidemment, on ne voit plus la trace de sa sortie, en contre-partie effectivement ce sont bien les allures et distances précises du Stryd qui sont affichées puis enregistrées. Si vous gardez le GPS actif, l’allure et la distance affichées restent celles du GPS donc fausses. Cela fausse aussi les analyses faites sur le site de Stryd.
    Bien regarder les pages d’aides de Stryd pour savoir comment la montre va intégrer le Stryd. Si vous voyez qu’il faut désactiver le GPS, c’est pas top.

    J’aime

    1. Bonjour, effectivement certaines montres Garmin ne prennent pas en charge le totalité des fonctionnalités du capteur, comme pour la vivoactive. On peut résumer ainsi: toutes les montres Garmin sportives fonctionnent parfaitement avec le stryd et à contrario les montres plus orientées connectés l’utilise partiellement, ce qui est bien dommage.

      Voici la liste des montres Garmin et leur compatibilité: https://support.stryd.com/hc/en-us/articles/360043019354-Garmin-Compatibility-with-Stryd

      et pour l’ensemble des montres de toutes marques: https://support.stryd.com/hc/en-us/categories/360003569073-Compatible-watches-with-Stryd

      Aimé par 1 personne

  4. Bonjour,

    Merci pour ces tests expérimentaux ! Je possède une fenix 5 connecté à mon compte Garmin, lui même connecté à un compte Strava, sur lequel les données se téléchargent automatiquement après chaque activité. Je souhaitais donc savoir si l’exportation des données de Stryd à Garmin, puis de Garmin à Strava était possible.
    Sportivement,

    Loïc

    J’aime

  5. Bonjour, le bluetooth ou ant+ doit-il forcément être activé pendant une course ? ou le stryd peut-il enregistrer la course de manière « offline » et ensuite qu’on puisse active le bluetooth/ant+ pour l’upload des données sur le smartphone ?
    Merci
    Olivier

    J’aime

    1. Bonjour, le capteur a un mode d’enregistrement autonome. Il est équipé d’une mémoire interne qui lui permet d’enregistrer une activité en mode complètement autonome. Cette activité peut ensuite être téléchargée dans l’application mobile.
      Sportivement.
      Stephane

      J’aime

  6. Je tiens à préciser une chose: la précision de va vitesse du GPS serait largement suffisante pour la course à pied. Elle a juste deux problèmes:
    1) la latence: il faut souvent attendre jusqu’à 20s pour avoir une valeur qui correspond à la vitesse réelle
    2) le risque de décrochage: la perte de satellites fait que la vitesse peut être alors complètement fantaisiste.

    Stryd corrige ces deux problèmes. Et cet article oublie de dire qu’il compare le capteur Stryd en utilisation normale avec un GPS qui a un signal correct (ce qui n’est pas toujours le cas). Donc, Stryd, en plus d’être plus précis, a l’avantage de fonctionner tout le temps. Et ça, c’est pas rien!

    Seb Dyrts
    http://dyrts.free.fr

    J’aime

  7. Bonjour,
    Je viens d’acheter un stryd pour le coupler à ma Garmin 935.
    Merci beaucoup pour cet article qui me permet de commencer.
    Je vais maintenant chercher à affiner mes connaissances en matière de puissance pour améliorer min entraînement.

    J’aime

  8. Bonjour et merci pour l’article !

    Avez-vous déjà analysé des données lors de séries de gammes techniques (escaliers, talons-fesses, montées de genoux etc.) ? Je serai curieux de savoir comment le capteur réagit, vu qu’il n’est que sur un seul pied. Arrive t-il a trouver des données de distances crédibles sur des exercices aussi « atypiques » que ce pour quoi il est conçu ? On est bien d’accord que l’on se fiche des distances faites en montées de genoux mais c’est pas simple curiosité.

    Sinon, avez-vous constaté des différences de mesures sur un même parcours mais en changeant de chaussures. Reste t-il aussi précis ou a t-il besoin de se re-règler ?
    D’ailleurs, il me semble que vous avez désactivé l’étalonnage automatique (il utilise le gps pour cela apparemment, donc cela perd son intérêt…non ?), mais par la suite, l’avez vous étalonné ou toujours laissé « d’origine » ?
    Et, sur un même parcours, avec exactement le même chrono, mais avec des conditions différentes (sec et boue par exemple), avez-vous déjà pu comparer les résultats en watts ? Logiquement, les watts devraient augmenter dans la configuration boue car l’effort serait plus important pour faire la même distance, sur le même parcours dans le même temps. Désolé si cela fait trop de questions mais merci dans tous les cas 🙂

    Merci beaucoup et bonne soirée !

    J’aime

    1. Bonjour, j’ai réalisé des séries d’escaliers au passage des 100 marches par séries de 10, la mesure la plus basse est de 158m et la plus haute de 163m, la majorité des mesures étant 159m ou 160m. Ce passage des 100 marches et un alternance de longs paliers, marches courtes, marches longues. Par contre quand je fais des escaliers pur et dur je ne fait de lap donc je n’ai pas à ce jour de données à exploiter pour vous répondre.
      Concernant les chaussures cela ne change rien à la mesure.
      Pour une précision optimale il ne faut surtout pas étalonner le Stryd avec la montre, mais comme je l’ai indiqué, laisser les valeurs par défaut. C’est un peu ça qui est fou avec ce capteur, quel que soit les chaussures, le terrain ou la vitesse, il reste incroyablement précis!
      Pour les watts, et même si cela semble étonnant puisqu’à la base c’est pour cela que le capteur a été construit, je n’ai pour le moment fait aucune analyse précise. Il faudrait que je me plonge dans mes données pour cela. En revanche vous pouvez aller sur le site de NAKAN.CH qui lui a fait des études très poussées sur les Watt du capteur.
      J’espère avoir répondu à vos questions et je vais m’atteler à faire une vidéo pour expliquer tout ça!
      Sportivement.
      Stéphane

      J’aime

  9. Bonjour et merci pour cet article très intéressant. Je confirme ce que vous dites sur l’imprécision du GPS concernant la distance et la vitesse instantanée. Pour remédier au pb de précision de distance, j’utilise https://edp-parcours.com et une vieille Polar qui enregistre des checkpoints manuels sur mon parcours….ce n’est pas très geek mais cela fonctionne.
    Par contre je n’ai jamais trouvé d’appli sur iphone capable de me donner une vitesse instantanée réaliste et votre présentation de Stryd me donne envie pour les futurs cadeaux de noel 🙂 N’ayant pas l’intention d’acheter de nouvelle montre, pouvez vous me conseiller sur l’application iphone qui selon vous fait tourner Stryd au mieux et qui affiche la vitesse réelle quand on court ? Bonne soirée !

    J’aime

    1. Bonsoir, malheureusement je n’ai pas d’iphone et je n’utilise pas mon téléphone pour courir. Par contre il m’est arrivé d’utiliser l’appli Stryd pour enregistrer ma sortie, mais je n’ai pas souvenir de ce qu’il y avait sur l’écran car il était dans une poche! sportivement.

      J’aime

  10. Bonjour, merci pour votre réponse pour l’appli. Vu que vous m’avez mis l’eau à la bouche avec Stryd, j’ai encore une question sur l’utilité de cet objet. A priori, j’entends qu’il est très précis sur le calcul des vitesses et des distances. Pensez vous qu’il faut mieux utiliser les données de STRYD pour l’interprétation des distances plutot que https://edp-parcours.com, https://www.calculitineraires.fr/, Google Map, ou les GPS des montres et applis ? A votre avis, comment faudrait-(il faire pour avoir les distances les plus précises entre chaque point d’un parcours (exemple les segments de Strava) ? Bien cdt. Jean-Michel

    J’aime

    1. Bonjour, ce qui est calculé à partir d’une mesure GPS n’a au mieux qu’une précision de 5 à 10m, sans compter le dénivelé qui n’est pas toujours bien pris en compte dans la mesure. Le Stryd est bien plus précis sans hésitation 🙂

      J’aime

  11. Bonjour,
    J’utilise Stryd depuis peu convertir mon FCM par le CP lors des séances.
    Une question concernant la dernière étape que vous décrivez :
    « La dernière étape est le paramétrage. Il faut simplement se rendre dans les menus du capteur et choisir si l’on veut que les mesures de vitesse et de distance soit effectuées par la montre (ou smartphone) ou par le Stryd. Je choisis donc l’option « Toujours » pour la Vitesse et la Distance ».
    Où est ce menu (concernant la mesure de la vitesse et de la distance) dans l’application Stryd du smartphone ?
    Merci d’avance.
    Cordialement.

    J’aime

  12. Bonjour
    Merci pour cet article très convaincant. D’ailleurs j’ai reçu hier mon Stryd commandé sur le site du fabriquant et qui a été livré très rapidement. J’ai une Garmin FR645. J’ai couplé le capteur à la montre et paramétré sur « toujours » pour vitesse et allure. A priori mon modèle de montre doit me permettre de conserver le GPS pour la trace tout en se basant sur le Stryd pour le calcul de la distance. Or cela ne semble pas marcher. Je viens de faire quelques test sur piste mesurée a 252 m récemment et manifestement il me faut désactiver le GPS dans le profil utilisé pour avoir une distance mesurée proche de la réalité (245 à 250m contre 260 à 280 avec GPS).
    Y a t il un paramètre supplémentaire à renseigner quelque part pour donner explicitement la priorité à Stryd ? Meme dans le PowerCenter ce sont les données gps qui sont affichées. Mon capteur est bien connecté car les données de puissance s’affichent dans le champ de données.
    D’avance merci.

    J’aime

      1. avez vous fait la mise à jour du stryd via l’appli du smartphone? avez-vous installer l’appli stryd sur votre montre via connect IQ?

        Vous pouvez aussi étalonner votre montre. Si vous avez la mesure exacte de votre piste, alors faites plusieurs tours avec le capteur de manière à savoir combien le stryd mesure. Vous pouvez ensuite calculer le facteur d’étalonnage de la montre Garmin: (Distance réelle / Distance mesurée) X 100% en rentrant manuellement dans le menu d’étalonnage.
        Si après tout cela les mesures ne sont toujours pas correctes, c’est peut être que le capteur est défectueux, ce qui peut arriver.

        J’aime

  13. Bonsoir,
    Meilleurs vœux et merci pour votre travail et la qualité des informations diffusées.
    Je confirme le capteur Stryd est au top ! Couplé avec ma garmin ou une apple watch c’est le bonheur 😉
    Petite question, il me semblait que l’appli en ligne Stryd power center pouvait gérer le suivi des kilométrages de plusieurs paires de running; Malheureusement, je ne trouve plus l’option. Avez-vous une idée ?.
    Merci

    J’aime

    1. Bonjour, merci pour votre commentaire :).
      Concernant votre question on ne peut pas que le Stryd Power Center soit au niveau de Garmin Connect, la société étant jeune et en plein développement. C’est probablement pour cette raison que la gestion des chaussures est disponible dans l’application smartphone (dans paramètres) et pas dans le navigateur, en tout cas je ne l’ai pas trouvé non plus.
      Sportivement.

      J’aime

  14. Bonjour,
    article très intéressant je cours avec mon GPS de cyclisme « bryton aero 60 » dans la poche, je ne veut pas avoir trop d’appareil, ça me suffit. je transforme l’activité en running une fois arrivé dans strava. Par rapport a une montre, ce stryd apporte précision et puissance, très intéressant !
    Est-ce que ce stryd serais compatible avec le bryton aero 60 ?
    sportivement
    Olivier

    J’aime

  15. Bonjour,
    Je viens de decouvrir qu il est egalement possible d avoir les donnes de distance au metre pres en version GPS avec l appli garmin connect.
    Pour cela il faut faire une course er enregistrer des tours de moins de 1000m (comme votre exemple sur piste 400m).

    Une fois la course enregistee et synchronisee, l ouvrir dans garmin connect, la modifier et l enregistrer comme course sur piste.
    Ensuite re ouvrir l activité, puis cliquer sur « afficher plus de donnees ». Enfin, cliquer sur « edit intervals ».
    La on peut voir la distance des tours au metre pres.

    Il serait interessant de reprendre votre comparatif GPS vs Stryd pour voir ce que ca donne sans l arrondi sur les valeurs Gps.

    Cordialement

    Thibault

    J’aime

    1. Merci pour votre commentaire, mais vous n’auriez pas pu le dire avant!!!!??? 😂 🤣 😂 🤣 Je plaisante. J’ai mis à jour l’article grâce à vous et en vérifiant on peut avoir la distance au mètre près même au delà de 1000m à partir du moment où les tours sont fait manuellement. Mais le résultat reste le même concernant le gps. En tout cas merci à vous pour cette astuce😉

      J’aime

  16. Y’a pas de quoi.
    Suite a mon achat de Stryd, j ai commencé a faire le même type de comparatif, et j ai l impression que j obtiens des resultats moins bluffants en faveur du stryd que les votres.
    Vous avez fait vos essais à vitesses comparables?
    J ai l impression que la precision n est pas la meme si je cours a 6min/km ou a 3:30/km par exemple.
    Mais il faut que je fasse plus d essais pour en avoir le coeur net.

    J’ai aussi constaté que l algorithme de l appli utilisée (Garmin Connect vs Stryd Center) a son importance.

    Lors d une seance sur piste, j ai desactive le GPS pour etre sur de n avoir que les donnees du stryd.

    Et je me suis apercu que poir certains tours, les donnees sont legerement differents entre les 2 applis (notamment sur un sprint ou Garmin affiche 2:52/km vs 2:34 pour Stryd.

    Affaire à suivre !

    J’aime

    1. Vous n’êtes pas le premier à me dire ça, est-ce la version avec la mesure du vent? Il est possible qu’il soit moins précis sorti de boîte et qu’il soit nécessaire de le calibrer.

      Concernant les allures je n’ai pas de variations en fonction de celles-ci, les mesures effectuées restant aussi exacte, et ce sur piste ou en nature. Pour vos allures au sprint, avez-vous fait un départ arrêté? Dans ce cas il est possible qu’il y ait une latence par rapport au fait que vous soyez statique au départ.

      Il est vrai que beaucoup de test concernant la précision du stryd ont été réalisé avec les premiers modèles. Stryd est d’ailleurs assez flou là dessus et aujourd’hui c’est la 21ème version qui est commercialisée je crois.

      D’ailleurs sur vos tours de piste quelles sont les mesures obtenues?

      J’aime

      1. Je dispose de la version avec mesure du vent. Je referai des mesures en faisant beaucoup plus de tours et je les partagerai.
        Cordialement

        J’aime

  17. Bonjour, j’ai fait ma première séance avec le stryd ajd.
    De retour à la maison j’ai vouloir voir mon RSS et il n’affiche rien.
    Faut il que le CP soit détecté, après plusieurs séances, avant d’avoir le RSS d’actif ?

    J’ai tout installé, champ de donnés etc tout est good.
    Sportivement.

    J’aime

    1. les données n’arrivent qu’après plusieurs séances.
      Faq Stryd: « Après avoir acheté Stryd, faites simplement quelques courses avec. Votre puissance critique (CP) sera automatiquement générée après quelques courses et continuera à se mettre à jour à mesure qu’elle vous connaîtra et que votre condition physique s’améliorera. C’est votre première étape pour passer de l’entraînement traditionnel à l’entraînement basé sur la puissance.  »
      Sportivement.

      J’aime

      1. D’accord merci bien de ta réponse, une autre question:

        Que penses-tu de TrainingPeaks et de nolio pour le suivi d’activité ?

        J’aime

      2. Bonjour,
        J’ai acquis (craqué pour) le podomètre STRYD en décembre après avoir lu plusieurs articles sur le net qui en vantent (globalement) les qualités quant à sa précision de la distance et par conséquent, de l’allure. Comme je voulais baser dorénavant mes entraînements sur le CP (vs FCM). Mais ce n’est pas la seule raison de l’achat : il mesure d’autres métriques très intéressantes comme la puissance verticale, le temps de contact au sol, etc.
        Qui à terme, me permettraient d’améliorer les foulées.

        Je suis un amateur de piste d’athlétisme généralement, que ce soit pour un 400m ou un 30km ou plus (je n’ai pas le tournis) car plus sûr pour mesurer les performances ou pour être en sécurité !
        La mesure par Stryd des tours varie entre 0.40 et 0.43km dans PolarFlow (en courant à 50cm du bord intérieur du premier couloir), GPS désactivé sur ma Vantage M (calibration sur 1.000). Je ne suis pas loin des mesures approximatives calculées par la montre seule, GPS activée 😦
        Mon allure est toujours surévaluée, 230 euros plus tard. Pas de gain de ce côté-là malheureusement !

        A cause du mauvais temps, j’ai couru pendant 15 jours sur tapis SportsTech75 exclusivement. Et là encore, les mesures ne sont pas précises (allure sous-évaluée cette fois), de surcroît, durant des séances de récupération à vitesse constante (10km/h à 1%) pendant 120mn : l’allure varie entre 6’13 » et 6’36’ et la distance minorée de 400-600m au bout de deux heures (19,5 au lieu de 20) avec parfois une dénivelée positive !
        J’utilise bien dans Polar l’activité « Course sur tapis » qui ensuite est déversée dans PowerCenter grâce à la synchronisation auto. Il faut toutefois sélectionner « Tapis de course » dans PowerCenter aussi (info non récupérée/transmise apparemment).

        Remarque : c’est parce que l’allure est surestimée dans un cas et sous-estimée dans l’autre que je choisis de ne pas calibrer la montre. Peut-être peut-on définir une calibration différente pour les activités « Course sur piste » et « Course sur tapis » sur la montre…

        Je ne suis pas convaincu par l’argument donné par Stryd (article dédié) pour justifier la différence de distance affichée par la montre et l’écran du tapis (c’est « gros » à avaler). Stryd reconnaît en outre clairement que le podomètre ne sait pas détecter la pente sur un tapis (il préconise l’appli du smartphone pour enregistrer une séance sur tapis qui va calculer la bonne puissance en fonction de la pente : sur le smartphone, on peut définir la pente avant de démarrer la séance). Si la séance est lancée depuis Polar (activité Tapis), la puissance affichée en temps réel est invariable, quelle que soit la pente (0-18%) que l’on choisit. Sur du plat, elle varie de 10 à 20W (qui peut trouver son explication par la variation de la foulée donc pas de souci pour l’accepter).

        Il faudrait que je mesure prochainement la vitesse réelle du tapis en posant la roue de mon vélo de course dessus pendant un entraînement, pour en avoir le cœur net. C’est juste techniquement difficile à réaliser sans assistance 🙂

        Le gros côté positif que j’ai vu, c’est que maintenant, je connais mon CP qui me permet de dérouler des plans d’entraînement. La valeur calculée me semble proche de la réalité (comparée aux sensations ressenties et la FC durant les sorties).
        A ce propos, je recommande d’utiliser le plan d’entraînement 15J intégré dans le PowerCenter pour calculer automatiquement le CP.
        Le site et le service clients sont très bien organisés (réponses rapides et très professionnelles : je n’ai pas encore évoqué avec eux le problème d’allure sur tapis, on va tourner en rond). Beaucoup de conseils et de plans, et même des vidéos et podcasts sur Youtube !

        J’en suis à 500km avec le podomètre en deux mois d’utilisation.
        Sportivement.

        J’aime

      3. Merci beaucoup pour votre commentaire très complet et très instructif👍👌👏👏👏.
        Cela fait plusieurs retours que j’ai concernant le manque de précision des derniers modèles du Stryd, et surtout leur manque de régularité dans leurs données, un coup 410m un coup 430m.
        Serait-ce la fin de la précision pour les derniers modèles sortis? A vérifier par d’autres témoignages.
        Je vais de ce pas faire une mise à jour de l’article pour le signaler et préciser le modèle de mon capteur!

        J’aime

  18. Bonjour,

    Voilà quelques semaines que je teste le stryd et je suis vraiment très déçu de la précision. Sur piste j’ai des différences de + ou – 20m sur des tours de 400m. Egalement sur un footing, le stryd met du temps à trouver l’allure à laquelle je suis alors qu’il était normalement loué pour sa rapidité à déterminer les changements d’allure, bref j’espère qu’il y aura une mise à jour pour gommer toutes ces imprécisions car ça fait cher pour ce que c’est…

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup pour ce nouveau commentaire concernant le manque de précision des derniers capteurs Stryd. Comme je l’avais déjà évoqué en début d’année, il y a de nombreux retours qui indiquent ce manque de précision sur les dernières versions du capteur.
      Étant donné ma propre expérience et celles relatées par d’autres sur les premières versions cela paraît vraiment étonnant, d’autant qu’à priori le calibrage ne règle pas le problème.
      J’avais écris à Stryd mais je n’ai jamais eu de réponse.
      Je vais donc faire remonter cette constatation pour éviter que d’autres comme vous ne soit déçu de leur achat. Seule solution le renvoyer et trouver une version plus ancienne.
      PS: avec quelle montre l’avez-vous couplé?

      J’aime

  19. Bonjour à tous,

    Même chose pour moi concernant l’imprécision. J’ai le Stryd depuis janvier 2020 (avec capteur de vent). Jusqu’à la mise à jour du firmware en août, le calcul de la distance et de l’allure semblait précis. Ma fenix 3 était réglée avec le calibrage auto désactivé et le facteur à 100, comme préconisé par Stryd.

    Suite à la mise à jour, j’ai constaté que je courais tout à coup plus vite et que donc je parcourais plus de distance en moins de temps…

    J’ai contacté Stryd qui m’a recommandé de faire un calibrage. Je l’ai fait sur un 5000 mesuré. Résultat : avec le GPS désactivé et uniquement le stryd pour le calcul de la distance, je suis arrivé à 5117 m !!!
    J’ai donc modifié le facteur de calibrage à 97,7. Depuis, on va dire que ça semble plus cohérent. Je n’ai pas de piste à disposition donc je ne peux pas vérifier sur piste.

    Si vous avez le modèle avec détection du vent, il me semble indispensable de faire un calibrage manuel, en attendant une prochaine mise à jour du firmware qui, je l’espère, réglera ce problème de précision…

    Aimé par 1 personne

    1. Merci ENORMEMENT pour ce retour, je savais bien qu’il y avait une raison à ces imprécisions. Quel dommage de ne pas avoir de piste à disposition, vous auriez pu confirmer cela, et moi j’ai un ancien capteur sans le vent…
      Avec un peu de chance quelqu’un va nous donner la réponse!
      La bonne nouvelle c’est que cela n’est peut-être qu’une question de mise à jour, à suivre donc.

      J’aime

    2. Bonjour,

      Je cours sur piste exclusivement 5 fois par semaine depuis 3 semaines (le pod à 20cm de la corde) : depuis que j’ai paramétré le calibrage (qui est personnel) à 0,985 (en effet, la distance était surestimée), l’estimation est maintenant proche de la réalité à 50m près et parfois à moins, voire zéro ! (390m et 410m), quelles que soient la distance (8 et 20km), l’allure (3’00 et 6’00) ou la cadence (160 et 190).
      Ce qui me permet (enfin) une analyse plus fine de mes sorties dans Polar Flow ou Powercenter.

      Petite bizarrerie cependant : le pod me calcule des montées et des descentes de 5m (sur piste !)
      Je partage ma dernière séance ici : https://flow.polar.com/shared/7e53cab8c6c56447d415a9813f695679

      J’ai déjà publié un commentaire plus haut.

      Je possède le modèle avec détecteur de vent depuis décembre 2020, couplé à Polar Vantage M1 (+ capteur H10).

      Aimé par 1 personne

      1. Vous avez fait le calibrage sur piste ? Sur quelle distance ?

        En effet, c’est assez précis maintenant, même si cette histoire de dénivelé est curieuse 😉

        Me concernant, j’ai toujours des doutes même après calibrage. J’ai fait un marathon en off avec des potes (après calibrage donc). Eux avaient 42,2 sur leur montre (certes avec GPS et sans stryd). Moi 41,600 avec le stryd. Je suis d’accord sur le fait que le GPS surestime, mais pour le coup le stryd est quand même bien en dessous. Et le parcours tracé sur garmin connect avant de courir indiquait bien 42,2.

        Conclusion : la seule manière de bien calibrer c’est la piste pour moi.

        Aimé par 1 personne

      2. Moi ce qui m’inquiète malgré le calibrage c’est que l’erreur n’est jamais la même et qu’il y a beaucoup de marge entre la plus petite valeur et la plus grande. On dirait des mesures GPS. Bref, c’est étrange et Stryd ne communique pas dut tout là-dessus, et ça ce n’est jamais rassurant…

        J’aime

  20. Bonjour,

    Merci pour ces informations. Le produit m’intéressait grandement, mais les derniers retours me refroidissent clairement…

    Du coup, j’ai une autre question.
    J’aime beaucoup l’affichage de votre Garmin. S’agit-il d’une vue d’usine ou d’un IQ ? Si c’est un IQ, je veux bien savoir lequel 😀

    J’aime

    1. Merci pour votre commentaire. Concernant l’écran de données, j’en ai 2 à vous proposer. Il y a tout d’abord celui-ci:https://respire.run/2019/05/05/un-ecran-pour-les-dominer-tous/ mais qui malheureusement n’est plus mis à jour et qui fonctionne avec les anciens modèles garmin uniquement, mais tout se fait en ligne depuis votre navigateur.

      Depuis, un autre à pris le relais: https://respire.run/2020/05/15/hms-diy-lappli-ultime-de-creation-decran-de-donnees-pour-les-montres-garmin/ qui est tout à fait intéressant, mais pour lequel il faut installer une application.. Il n’a comme seul défaut qu’en utilisant les caractères les plus gros ceux-ci s’affiche en décalé sur l’écran du PC et qu’il faut ajuster en permanence en vérifiant sur la montre.
      En revanche, si mon écran vous intéresse je peux vous envoyer les codes.
      Sportivement
      Stephane

      J’aime

      1. Merci pour cette réponse !
        J’ai commencé à jouer avec le premier lien, j’ai un vieux modèle, en plus d’être sur mac, donc cela me va bien. Par contre, je n’ai toujours pas compris comment faire le transfert sur ma montre… Si vous savez comment faire, je suis preneur.

        J’aime

  21. Bonjour,

    je me permets de mentionner un aspect qui, je crois n’a pas été mentionné ni dans l’article, ni dans la vidéo test ou encore les commentaires, et semble avoir son importance quant à la précision des mesures: le protocole utilisé pour coupler le footpod stryd (si c’est le cas vous pouvez ignorer mon commentaire).

    Bien qu’il soit possible d’utiliser l’ant+ ou le bluetooth, le site de Stryd recommande vivement de coupler le footpod (en tant qu’accéléromètre) uniquement avec le protocole ant+, et pour cause: la connexion bluetooth semble perturber la précision les données.

    Pour preuve ce test (en anglais) fait sur un footpod version wind, couplé en même temps sur deux fenix différentes (une 6X et une 5S), la première en ant+ et la seconde en bluetooth (et inversement):

    la conclusion du test: la montre connectée en ant+ donne toujours de bon résultats tandis que celle en bluetooth donne des écarts significatifs (voir même fait des choses bizarres comme incrémenter la distance à l’arrêt !)

    Corentin

    J’aime

    1. J’ai déjà vu cette vidéo mais en fait il utilise le mode run track sur la fenix 6X alors qu’il va coupler la fenix 5S au Stryd. Il mesure la piste avec la roue et réalise le test en marchant et en courant.
      En fait pour la Fenix 6X, c’est un algorithme Garmin (comme chez Coros) qui combine la mesure GPS avec les données d’un piste de 400m, cela de manière à améliorer la précision. D’ailleurs à la fin de la vidéo vous pouvez constater que la distance continue d’augmenter (de 825m à 826m) du fait du GPS. Vous pouvez faire la même chose quand vous irez courir la prochaine fois, arrêtez vous à un endroit sans stopper votre montre, vous verrez que la distance peut augmenter, même sans bouger, c’est normal vu la précision approximative du GPS. La montre n’est donc pas couplée au Stryd.
      D’autre part, la précision n’est en aucun cas déterminée en fonction du mode de couplage (ant+ ou bluetooth), mais uniquement par le capteur.
      De tous les retours que j’ai eu sur le capteur Stryd (version avec le vent), le manque de précision découlait du changement de firmware.
      Peut-être que depuis le problème a été résolu, mais je n’ai pas eu l’occasion de tester ce capteur avec les dernières mises à jours. J’ai toujours le même capteur que sur le test et j’en suis toujours aussi satisfait.

      Sportivement.

      PS: Astuce: si vous souhaitez avoir une précision à 3 chiffres dans l’analyse de vos tours, il suffit de modifier votre activité en transformant « Course » en « Course sur Piste ».

      J’aime

      1. Merci pour cette dernière info au sujet de la précision à 3 chiffres. J’ai regardé dans le PowerCenter de Stryd mais je ne trouve pas d’activité « Course sur Piste ». Pouvez vous me dire où je trouve cette information ? Merci par avance.

        J’aime

      2. Enfin, il faut entendre par « 3 chiffres » les résultats affichés en m. Sur une piste de 400m, les mesures enregistrées par Stryd varient entre 397m et 412m en ce qui me concerne.
        J’ai noté que cela variait en fonction de la vitesse de course et/ou vitesse de foulées.
        Donc, lorsque je parcours 36t de stade sur une heure, j’obtiens 14km600 en moyenne au lieu de 14km400 précisément.

        J’aime

      3. Par 3 chiffres j’entends effectivement les mètres sur des distances de moins de 100m. Sur garmin connect la valeur affcihée va être de 0,55 par exemple quand elle sera de 550 sur Stryd power center.
        Avez vous le capteur avec le vent?

        J’aime

      4. Oui, avec le capteur vent (j’ai déjà posté en mars) qui fait bien croître la puissance lors d’un effort.
        Je ne saurais dire si l’indication de puissance est réelle mais en tout cas, cohérente. Elle est donc fiable selon moi, c’est-à-dire que, je peux m’appuyer sur ses valeurs (CP en particulier) pour réaliser mes différentes séances aux différentes allures, plutôt que sur la FCMax (couplé avec Polar H10).

        J’aime

      5. Avec le dernier firmware avez vous remarqué une amélioration sur la précision de la distance? En revanche effectivement la puissance est très bien calculée avec ce dernier capteur.

        J’aime

      6. Merci pour l’astuce ! Je ne l’a connaissais pas 🙂

        Je me suis mal exprimé, je ne voulais pas dire qu’un protocole améliore plus qu’un autre la précision, mais que le bluetooth semble altérer l’intégrité de la mesure, en tout cas en lecture sur la montre.

        Il utilise effectivement le track mode sur l’une et le mode normal sur l’autre, mais selon moi il précise bien dans la vidéo alimenter vitesse et distance avec le footpod pour les deux montres d’où son étonnement à plusieurs reprises (entre 2:05 et 2:15, entre 5:40 et 6:02) ; si l’on était avec vitesse et distance GPS d’accord avec vous il n’y aurait rien de surprenant.

        D’ailleurs sur les premiers tests c’est la fenix 5S (en mode normal) qui est connecté en bluetooth et qui montre des données moins bonnes, puis il décide de passer en bluetooth sur la 6X (en mode track) et en ant+ sur la 5S pour voir si le problème est bien lié au type de connexion: il obtient 826m pour deux tours avec la 6X (test où la distance continue d’augmenter à l’arrêt), alors que la 5S dorénavant des données précises.

        Si cela évite une source d’erreur, à voir !

        Bonne course à tous/toutes :p

        J’aime

Répondre à Tof Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s