Les 4 Côtes Fantastiques du Lac des Bretonnières

Le Lac des Bretonnières est un endroit magnifique pour les coureurs, avec un environnement naturel et un relief varié. Mais saviez-vous qu’à proximité se situent des côtes fantastiques pour s’entrainer à pied ou en vélo? J’en ai choisi 4 pour leur dénivelé et leur longueur, sans oublier l’aspect sécurité par rapport à la fréquentation et à la circulation. En bas de page vous avez la vidéo des 4 côtes ainsi que leur accès.

Les 2 premières côtes que j’ai choisi sont celles de l’Opale et de l’Epan. On y accède très facilement depuis la partie nord du Lac à côté du pont en prenant la sortie qui descend au rond point. Il ne faut que quelques minutes pour s’y rendre, et même si la circulation n’est pas dense restez vigilants pour vous y rendre.

Côte n°1: OPALE (260m-D+24m)

TRACE GPX

C’est la plus courte des 4 côtes avec seulement 260m de long pour 24m de dénivelé positif, mais elle très raide! Et les derniers mètres sont très difficiles, notamment lorsque vous passez le portail situé à la fin du long mur vous sentez la pente se durcir légèrement mais suffisamment pour vous obliger à serrer les dents jusqu’à son sommet. Cette route est peu fréquentée. En arrivant au sommet, vous pouvez revenir au Lac de Joué en prenant de suite à droite ou bien vous rendre au sommet de l’Epan en prenant à gauche.

Côte n°2: EPAN (360m-D+34m)

TRACE GPX

La côte de l’épan est probablement la plus connue des 4 côtes, notamment parce qu’elle est le théâtre du Paris-Tours cycliste. Avec ses 360m de long et ses 34m de dénivelé positif, elle est très prisée par les cyclistes et les coureurs. La circulation y est modérée et l’on peut y courir sans risque. Aussi, sa pente d’environ 12% est très régulière, la passage le plus dur se situant dans le virage. La vue est très agréable et contrairement à la côte de l’opale, le final est de moins en moins difficile. En haut, vous pouvez rejoindre le lac et la côte de l’opale en tournant à droite. Un must pour l’entrainement!

Les 2 autres côtes sont probablement moins connues mais à tort! Situées à 2km à l’ouest du Lac, elles sont pourtant plus longues et plus calmes. Ci-dessous le chemin le plus simple pour s’y rendre. Il est sécurisé notamment avec l’achèvement des travaux de larges trottoirs.

Pour s’y rendre depuis le lac et sa passerelle, il faut filer tout droit en direction du parc de la Mignardière, passer le camping et prendre la première route à droite. Au bout de celle-ci prendre à gauche jusqu’au mini rond-point et tourner à droite. Le revêtement se dégrade pour se transformer en chemin. Continuer sur celui-ci jusqu’au centre d’éducation canine puis prendre à droite jusqu’à arriver à ce « carrefour ».

A droite, le petit sentier vous mènera au pied de la côte de la Peignanterie, à gauche à celle du Grand Bouchet.

Côte n°3: La Peignanterie (540m-D+37m)

Le pied de la côte
Le sentier étroit et arboré

TRACE GPX

Le pied de la côte est située à côté du centre de loisir pour enfants de la Vallée des rois, en bordure de la route de Savonnières, mais rassurez vous il n’y a pas de circulation puisque cette impasse ne dessert que quelques habitations. Avec une longueur de 540m et 37m de dénivelé positif, cette côte démarre sur la route pour une centaine de mètre mais en poursuivant vous arriverez sur un sentier étroit en terre, réservé aux piétons. La pente est irrégulière mais jamais difficile. Seul le terrain peut être rendu glissant en cas de fortes pluie. Bref, c’est un endroit très agréable pour faire une séance de côte en toute quiétude. Avec un peu de chance vous pourrez apercevoir des biches…

Côte n°4: Le Grand Bouchet (540m-D+35m)

Le pied de la côte annonce la vie de château…
Un sentier en pleine nature

TRACE GPX

Malgré le fait que la route mène au château, elle est sans issue et donc sans circulation. D’une longueur de 540m pour 35m de dénivelé positif, le revêtement est abimé et se termine par un chemin. La pente est très douce et régulière, la paysage est splendide offrant à vos pupilles champs de blés endiablés… Par contre elle conviendra plus aux vététistes et runners qu’aux cyclistes. C’est un endroit paisible et relaxant, même pour une montée. Du sommet vous pouvez apercevoir le nord de la Loire, une vue imprenable!

Voilà pour ces 4 côtes fantastiques que j’ai choisi. J’aurais pu en rajouter d’autres comme la côte de la Carré (celle que l’on descend lors du triathlon de Joué) ou de Beausoleil, mais leur accès me plait moins.
Ci-dessous vous pouvez visionner la vidéo qui vous présente l’accès aux différentes côtes ainsi que la montée de celles-ci. Amusez-vous maintenant!

↓↓↓CLIQUEZ POUR VOIR LA VIDÉO↓↓↓